Antoine Dupré (1782–1816) was born in Cap Haitian. He was an early Haitian poet and playwright, was one of the first published poets and one of the first performed playwrights of independent Haiti. He is known for his historical works, such as the poems Hymne à la Liberté and Le Rêve d’un Haytien, and the plays La Mort du Général Lamarre and La Jeune Fille. Dupré was killed in a duel, at the age of 34.

Antoine Dupré Works:

1-Un hymne a la liberte

2-La jeune fille

3-Le reve d’un Haitien

4-La mort du general Lamare

5-Le miroir

Antoine Dupré (assassiné avec Dessalines):

« Hymne à la liberté »

Défenseurs de la liberté,

Quittons nos foyers, nos compagnes;

Du nord le tigre ensanglanté

Parait encore dans nos montagnes;

Courons vaincre pour la patrie

Ou mourir comme des héros

Avec gloire on sort de la vie

Lorsqu’on tombe sous les drapeaux.

Volons, volons aux champs de Mars:

La liberté conduit nos étendards

« Le dernier soupir d’un Haitien »

Soleil, Dieu de mes Ancêtres,

O toi de qui la chaleur

Fait exister tous les êtres,

Ouvrage du Créateur,

Près de finir ta carrière,

Que ton auguste clarté

Eclaire encore ma paupière

Pour chanter la liberté

II

Par les lois de la nature,

Tout nait, tout vit, tout périt.

Le palmier perd sa verdure:

Le citronnier perd son fruit;

L’homme vit pour cesser d’être;

Mais, dans la postérité,

Ne devait-il pas renaître,

S’il aimait la liberté.

Cet hymne finit ainsi:

Le poète, s’adressant à Haiti, lui dit:

Entends mes derniers adieux!

Si, quelque jour, sur tes rives,

Osent venir des tyrans,

Que leurs hordes fugitives

Servent d’engrais à nos champs!

Facebook Comments